La protection des données : un enjeu clé

On vous présentait il y a peu le RGPD et la sécurisation des données, avec des exemples de failles de sécurité et leurs conséquences. Aujourd’hui, on vous explique comment la protection des données devient un enjeu central dans les entreprises, à l’heure ou le hacking les menacent de plus en plus.

La protection des données commence par un identifiant et un mot de passe

Ça vous semble évident ? Et pourtant, les employés ont tendance à relativiser l’importance de leur mot de passe sur leur matériel professionnel. Chacun doit être sensibilisé à une politique de mot de passe forte, et surtout sécurisée. La protection des données passe par chaque ordinateur connecté au serveur de l’entreprise ! Une fois entré dans le réseau interne, un hacker n’aura aucune difficulté à s’emparer de toutes les données qui y résident.

Avast a mené une étude sur cette thématique. Après avoir sondé 2 000 personnes, on apprend que parmi elles, 28% utilisent des mots de passe facilement identifiables, et donc a fortiori à pirater, sur leurs ordinateurs et téléphones professionnels. Et c’est le cas pour toutes les tranches d’âge : à 57% pour les 18-24 ans et à 17% pour les plus de 55 ans. Et si vous voulez savoir ce qu’il ne faut absolument pas faire, voici les 100 mots de passe les plus piratés en 2017 (et on comprend pourquoi). On y retrouve :

  • 123456
  • qwerty
  • football
  • password
  • hello
  • aaaaaa

Protection des données, comment faire ?

Sur la mise en place d’un mot de passe efficace, tout le monde peut suivre. Mais la protection des données passe aussi, et surtout, par un service informatique performant. Et pour cela, il lui faut veiller à plusieurs éléments indispensables à la bonne sécurisation de données, et surtout à leur mise à jour. Il faut donc, par exemple, s’attarder sur :

  • les routeurs,
  • les mises à jour logicielles,
  • l’antivirus installé et mis-à-jour sur le réseau,
  • les mots de passe complexes à déchiffrer.

Une fois ceux-ci en place, il faut être en permanence vigilant à la bonne mise à jour, ou à la bonne configuration des éléments informatiques. En effet, c’est un domaine où tout évolue très vite, et où il faut donc constamment faire des modifications pour s’assurer une protection des données optimale. A savoir :

  • veiller à la bonne exécution des mises à jours et des patchs,
  • modifier les mots de passe 4 à 5 fois par an pour l'ensemble des appareils des employés,
  • sécuriser le processus de connexion au sein de l'entreprise,
  • sensibiliser aux bonnes pratiques de sauvegarde des mots de passe (éviter les post-it sur l'ordinateur).

La protection des données passe aussi par une bonne formation en informatique