Vers quels métiers des ressources humaines s’orienter ?

Inead dispense des formations à distance dans le domaine des ressources humaines du niveau bac jusqu’au niveau bac +5. Mais après ces formations, quels sont les métiers auxquels vous pourrez prétendre une fois sur le marché du travail ? Découvrez 5 d’entre eux !

Chargé de recrutement

Les missions

Le métier de chargé de recrutement s’effectue autant en entreprise qu’en cabinet spécialisé. Les missions s’articulent autour du champ commercial et de celui des ressources humaines. En effet, le chargé de recrutement s’occupe à la fois de la gestion des nouveaux salariés que des démarches de recrutement à effectuer au préalable. Ainsi, ses outils de travail vont être les jobboards pour y poster des annonces et trier les CV, les réseaux sociaux professionnels pour « chasser » les talents, etc.

Le profil

Mieux vaut être habile sur le digital et les réseaux sociaux. Par exemple, LinkedIn est devenu l’un des endroits incontournables pour les candidats et les recruteurs. Le métier de chargé de recrutement demande aussi une grande autonomie, une capacité à décider et beaucoup de curiosité pour se former en permanence aux nouvelles techniques de recrutement digitales (comme le social selling par exemple).

La rémunération

On estime la rémunération moyenne d’un chargé de recrutement en début de carrière entre 30 000 et 40 000 € annuels.

Responsable formation

Les missions

En tant que responsable formation, vous collaborez directement avec d’autres services RH comme celui lié au recrutement, à la mobilité, ou à la gestion des compétences. Concrètement, le métier consiste à évaluer les besoins en formation au sein de l’entreprise : les besoins collectifs et individuels. Ensuite, il faut rédiger un plan de formation ainsi qu’un budget pour qu’il soit réalisable. Parfois, en fonction des structures, le responsable formation est aussi chargé de préparer les supports de formation.

Le profil

Pour être responsable formation, il faut avant tout être pédagogue, empathique et avoir un grand sens de la communication. En effet, étant régulièrement en contact avec des services connexes, il faut être à l’écoute de l’ensemble des collaborateurs.

La rémunération

On estime la rémunération moyenne d’un responsable formation en début de carrière entre 35 000 et 45 000 € annuels.

Directeur des ressources humaines

Les missions

Le directeur des ressources humaines endosse de nombreuses responsabilités et gère toute une équipe de collaborateurs. Au-delà de l’aspect managérial lié à la fonction, le DRH est aussi chargé de proposer des stratégies de ressources humaines. Cela passe par l’évaluation des besoins, la budgétisation, l’application des règles en vigueur, la gestion de projet, etc.

Le profil

Arriver au poste de directeur des ressources humaines nécessite plusieurs années d’expérience. Tout au long de celles-ci, il vous faudra développer vos capacités de leadership, de décision et de prise de décision. Il est également indispensable de faire preuve d’organisation afin de pouvoir gérer autant l’humain que les projets qui s’accumuleront.

La rémunération

On estime la rémunération moyenne d’un directeur des ressources humaines entre 50 000 et 65 000 € annuels.

Chief happiness officer

Les missions

Le métier de chief happiness officer est né avec l’arrivée concomitante du digital et du bonheur au travail dans les entreprises. Le job consiste à s’assurer qu’il fasse bon vivre dans l’entreprise, et que cette bonne image en interne soit également véhiculée en externe. Pour se faire, le chief happiness officer est chargé d’organiser des événements, de s’occuper de certaines tâches administratives, de commander régulièrement des goodies et des fournitures, de veiller à la qualité et la conformité des infrastructures, et à ce que l’ambiance soit toujours positive au sein de l’entreprise.

Le profil

Il faut évidemment être d’un naturel chaleureux et aimer le contact avec les autres. Il faut également avoir le goût de la communication événementielle, avoir de fortes capacités relationnelles pour s’adapter aux différentes structures et personnalités. Par ailleurs, rigueur, organisation et réactivité sont de mises car le métier est très dynamique !

La rémunération

On estime la rémunération moyenne d’un chief happiness officer en début de carrière entre 30 000 et 40 000 € annuels.

Gestionnaire de carrières

Les missions

Le gestionnaire de carrières s’occupe de la bonne évolution professionnelle des salariés de l’entreprise. En effet, il a, parmi ses responsabilités, l’analyse des besoins de ses collaborateurs et ceux de l’entreprise (afin de faire évoluer corrélativement ceux-ci), le pilotage de la GPEC, la gestion des mobilités internes et des mobilités externes, etc.

Le profil

Côté profil, le gestionnaire de carrière est un grand diplomate, organisé et ouvert d’esprit. Un penchant pour la psychologie est un gros plus, puisqu’il est essentiel de bien comprendre comment souhaitent évoluer les membres de l’entreprise. Enfin, avoir une bonne connaissance de l’environnement de l’entreprise, interne et externe, est un véritable avantage pour mener à bien ces missions.

La rémunération

On estime la rémunération moyenne d’un gestionnaire de carrières en début de carrière entre 30 000 et 40 000 € annuels.

Nos formations à distance en ressources humaines

Niveau bac

Bac +2

Bac +3

Bac +5