Social selling : entre marketing et ressources humaines

A l’heure où le digital impact les entreprises et les services qui les composent, naît le social selling. Cette nouvelle pratique à la frontière du commercial et des ressources humaines, qui fait des réseaux sociaux l’un des outils majeurs de sa mise en place, et sa réussite. Zoom sur la relation du social selling et du digital, ainsi que son impact sur la vie des entreprises.

Social selling et emploi : les réseaux sociaux comme outil privilégié

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont des ressources précieuses pour les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi ou d’une alternance. Ils deviennent des ressources à part entière, comme des job boards. Linkedin a su se démarquer, et s’est démocratisé auprès de plusieurs dizaines de millions de professionnels en France. Il est devenu le réseau incontournable pour se construire un réseau et étoffer son carnet d’adresses professionnelles.

Twitter, notamment avec le hashtag #I4Emploi, est un autre excellent moyen de gagner en visibilité auprès des recruteurs. Cependant, il est primordial, tout comme sur LinkedIn, de soigner votre profil professionnel et de vous mettre en avant avec les contraintes et exigences de chaque réseau. Par ailleurs, n’hésitez surtout pas à montrer votre intérêt pour votre domaine d’activité en partageant des actualités triées de votre veille, ainsi qu’à suivre des marques ou personnalités influentes. Cela montrera également que vous savez de quoi vous parlez, et que vous possédez une culture sectorielle.

Social selling et marque employeur

Le web : vitrine de l’image d’une marque

Qu’est-ce que la marque employeur ? C’est, en résumé, l’image renvoyée par l’entreprise vers ses prospects, ses cibles, et comment elle est globalement perçue par le public sur ses politiques de recrutement et de ressources humaines. Attention, il faut toutefois bien avoir conscience que l’image voulue par l’entreprise n’est pas toujours la même que l’image perçue. C’est d’ailleurs un grand sujet des politiques de communication RH.

Avoir une image minutieusement maîtrisée sur le web devient donc un objectif central de toute stratégie d’entreprise, et particulièrement sur les réseaux sociaux comme LinkedIn et Twitter. Ceux-ci deviendront une vitrine pour la marque, et ses outils de communication pour construire et entretenir une image positive durable, auprès des candidats ou clients potentiels.

Concernant le social selling, l’image de l’entreprise va être le premier levier d’acquisition pour les équipes commerciales. En effet, si vous devez approcher des candidats, ou des prospects, et que la communication web de votre entreprise est empêtrée dans des bad buzz à répétition, ou que la structure de vos pages sur LinkedIn et Twitter (par exemple) est de mauvaise qualité (fautes d’orthographe, logo pixélisé, images étirées, etc.), la tâche risque d’être ardue ! Marque employeur et social selling vont donc de pair, tant pour développer l’activité économique que la crédibilité et la notoriété d’une marque.

Avis clients : les nouvelles références d’appréciation

Quel que soit le type d’entreprise dont il est question (restaurant, matériel informatique, médecin, etc.), les avis en ligne sont systématiquement consultés, et souvent considérés par les autres internautes. Ces avis sont désormais une partie intégrante de votre image de marque, et donc de votre marque employeur, car ils peuvent être déposés partout : sur les réseaux sociaux, sur les forums en ligne, et sur votre fiche Google My Business.

Le social selling va donc être un moyen stratégique, au sein d’une politique de ressources humaines, d’accompagner l’entreprise dans la transformation opérée par le digital sur les pratiques, et notamment de communication. Le social selling est également un moyen de s’adapter aux nouvelles tendances de consommation qui passent de plus en plus par le web. Finalement, la confiance va devenir un objectif pour les entreprises, et servir par la même occasion d’outil marketing.

Le social selling en pratique

Si l’on reprend la terminologie de Définitions Marketing, le social selling est « l’ensemble des pratiques qui consistent à utiliser les réseaux sociaux professionnels pour le développement des ventes. ».

C’est assez simple dans la pratique, mais pour que celle-ci soit effective, il faut faire attention à tout son environnement. Par exemple, le site web de l’entreprise doit impérativement être optimisé pour le responsive design puisque la consommation mobile explose ces dernières années.

Il faut également inclure le social selling dans la stratégie marketing globale, et non le considérer comme une démarche détachée du reste des actions commerciales. Avec la fonction RH qui est en pleine évolution, ce genre de pratiques digitales se popularisent.

Le social selling, finalement, est une méthode d’action commerciale innovante, qui s’adapte aux nouvelles contraintes du marché. Pour sa réussite, il faut néanmoins bien former les équipes aux usages des réseaux sociaux, du marketing et de la vente.

Nous formons des experts du marketing et des ressources humaines

Nos formations à distance en ressources humaines

Niveau bac


Bac +2


Bac +3


Bac +5


Nos formations à distance en marketing, communication et événementiel

Bac +2


Bac +3


Bac +5