Consultante Indépendante en Communication Multilingue

Auto-Entrepreneuse

Etudiante à INEAD

Mastère Européen Communication Stratégies Publicitaires & Communication Numérique

Promotion 2018

Nous souhaitons vous présenter le parcours de Roelien, élève d’INEAD.

Roelien nous raconte aujourd’hui l’importance de considérer les facteurs socioculturels quand une entreprise souhaite s’ouvrir à l’international.

Son entreprise s’intitule TON-TEXTE, appellation choisie en rapport avec son parcours scolaire et professionnel.

INTERVIEW

QUEL EST VOTRE PARCOURS DE FORMATION ?

Je suis diplômée d’un BAC+4 de musicien-ingénieur du son du Conservatoire Royal de Musique à La Haye aux Pays Bas.

QUE FAITES-VOUS ACTUELLEMENT ?

Je suis consultante en communication multilingue. Dans le cadre de mes missions, je guide les entreprises sur la qualité de la traduction de leurs textes. J’ai décidé de prendre le statut d’auto-entrepreneur car c’était le plus simple, et pour l’instant ça convient toujours.

COMMENT VOUS EST VENUE L’IDEE DE VOUS TOURNER VERS LA COMMUNICATION ?

Après mes études, j’ai eu l’opportunité de travailler dans des environnements très internationaux. J’ai commencé ma carrière chez SONY Europe aux Pays-Bas où j’étais coordinatrice de projet. J’organisais des événements presse et B2B. Je travaillais en étroite collaboration avec notre consultant en relations presse. Puis j’ai vécu 5 ans à Chicago où j’ai intégré un bureau d’étude en acoustique. J’y étais responsable pour la communication, la publicité et les relations presse. C’est comme ça que j’ai pu apprendre le métier de la communication. Dès mon arrivée en France, je souhaitais trouver un emploi dans la Communication (en gardant un lien avec la musique) sachant que j’avais accumulé des expériences dans le domaine durant ma carrière professionnelle. Mes recherches d’emploi ont finalement abouti sur des missions basées sur la traduction, correction et perfectionnement de texte, Français/Anglais voire Français/Néerlandais.

POURQUOI EFFECTUER UN MASTERE A DISTANCE EN COMMUNICATION A INEAD ?

J’effectue ce Mastère afin de faire valoir mes compétences dans la communication et consolider mes bases techniques avec des cours théoriques. J’ai été un peu bloquée concernant le diplôme. Je souhaite avoir des missions plus concrètes dans la communication. Mon but ici est d’axer mon appui aux entreprises dans la stratégie de communication publicitaire et numérique à l’international, afin de les accompagner vers une ouverture à l’étranger.

POUVEZ-VOUS NOUS PRESENTER VOTRE VISION SUR L’OUVERTURE A L’INTERNATIONAL DES ENTREPRISES ET COMMENT SOUHAITEZ – VOUS LES ACCOMPAGNER ?

Je souhaite apporter à l’entreprise une approche qualitative à son ouverture à l’international. Quand une entreprise se lance à l’international, elle doit accorder plus d’importance aux facteurs culturels et sociaux, revoir son positionnement, son ciblage.

Mon expérience en tant que traductrice et correctrice m’amène bien évidemment à vouloir accentuer la qualité des contenus. Voir le défi de communication d’un point de vue multilingue peut être très enrichissant et donner des nouvelles idées !

À mon avis, il est primordial de réfléchir dès le début d’un projet de communication aux effets à l’international. Il faut tout de suite prendre en compte les différentes cultures et langues, mais aussi les implications que cela aura pour le projet de communication global.

C’est un exercice très intéressant d’élaborer en même temps un projet de communication au niveau national et international, de créer une synergie entre les deux pour relever ce qui fonctionne pour les deux marchés et voir où il faut diverger, pour ensuite pourvoir venir à un résultat cohérent au niveau de l’émetteur et qui sera bien compris par les différents récepteurs. L’importance de réfléchir sur l’impact à l’international peut déjà commencer avec des choses concrètes : le choix du nom de l’entreprise ou de ses produits. J’aimerais être là pour guider les entreprises, éviter les pièges, concevoir une stratégie efficace et leurs apporter des supports en anglais (néerlandais ou allemand si besoin). Tout cela est essentiel pour être pris au sérieux par les publics visés.

POUR FINIR, AVEZ-VOUS UN CONSEIL A DONNER A NOS ELEVES ?

Je trouve qu’une formation à distance est un excellent moyen de faire valoir et approfondir ses connaissances et booster sa carrière. Il faut bien évidemment avoir de l’autodiscipline et beaucoup de motivation. Vous pouvez vraiment vous appuyer sur l’équipe pédagogique d’INEAD. Les tuteurs et les coachs font tout pour que vous puissiez réussir votre parcours : ils/elles sont à votre écoute, très réactifs et aussi là pour vous stimuler et encourager dans les moments de doute !

Nous sommes fiers du parcours de Roelien et nous lui souhaitons beaucoup de réussite !

L’équipe INEAD

Promotion: 
2019
Ecole: 
INEAD